Sam Loyd – USA ( 1841 – 1911 )

Inventeur du taquin, il a connu un immense succès pour toutes sortes de puzzles.
Faisant preuve d’une imagination sans limite, il inventa des prospectus publicitaires en forme de problèmes, des puzzles à découper, des jeux à manipuler…
Samuel Loyd est né à Philadelphie, le 30 janvier 1841. Il est sans nul doute un des grands noms qui illustra les récréations mathématiques à la fin du dix-neuvième siècle. Son apport créatif est à l’égal de ceux peut-être plus techniques ou théoriques de Carroll, Dudeney, ou Lucas. Il est le grand inventeur des puzzles contemporains.
Formé aux jeux « sur le tas » par les échecs et le journalisme, il avait le goût du spectaculaire et un don de la mise en scène qui lui permettaient la transformation d’un problème en une véritable énigme.
Sam Loyd n’hésitait pas à mêler les problèmes les plus théoriques, susceptibles d’analyses raffinées et complexes à des énigmes que seule l’intuition ou la chance permettait de résoudre telle cette étoile à reconnaître dans un rectangle rempli de lignes
brisées.

Après 1870, Loyd se désintéressa, en effet, progressivement des échecs pour se tourner vers les récréations mathématiques et les problèmes véhiculés par des prospectus publicitaires, avec une carrière commerciale affirmée.

Son problème du poney se vendit à des millions d’exemplaires de même qu’un puzzle à découper qu’il appela  » Le tour des ânes « . Barnum en distribua des millions d’exemplaires et Loyd en retira rapidement plusieurs milliers de dollars.

Quelques exemples de puzzle

The squarest game on the beach

Pouvez-vous faire exactement 50 points ?

The archery puzzle

Combien fut-il de flèches, au minimum, et où les envoyer, pour faire un score d’exactement 100 points sur la cible ?

Quelques liens pour en savoir plus sur Sam Loyd