Le jeu de la grenouille ou putpeck en flamand

image-haut-jeu-de-la-grenouille-wellouej-location

le jeu de la grenouille ou le jeu du tonneau

Le jeu de la grenouille ou putpeck.

Mettez en exergue vos talents de lanceur en tentant de faire avaler à ce petit animal amphibien (et en fonte) cinq palets de métal. Les malhabiles ou les plus prudents pourront toujours se rabattre sur les autres clapets, roues, arches ou trous composant la table : ces cibles rapportent moins, mais l’honneur reste sauf!

Règle du jeu 

Le joueur se place à environ trois mètres du jeu. Le but est d’obtenir le maximum de points. La partie peut se jouer individuellement ou par équipes, sur une ou plusieurs manches, sur un nombre de points déterminés à l’avance.

Bonus : le joueur qui réussit la Grenouille quatre fois dans la même partie, marquera 1000 points supplémentaires. D’autres conventions bien précisées avant la partie pourront être multipliées au grès des joueurs.

Nombre de joueurs 

  • Illimité, en individuel ou par équipe – à partir de 6 ans.

Matériel 

  • jeu de la grenouille
  • 5 palets

Type de jeu 

  • Jeu d’adresse – jeu de lancé

Dimensions 

  • 90 x 45 x 60 cm

Autres noms 

  • Jeu du tonneau
  • Putpeck (en flamand)
  • Pudebak (en néerlandais)
  • Sapo

Nombre de jeux à la location :

  • 10 jeux ( modèle standard – 14 trous )
  • 1 jeu ( petit modèle – 9 trous )

Origine des jeux

  • Fabrication par  la société « Jorelle« 

le jeu de la grenouille videoimage-site-grenouille-locationphoto-jeu-de-la-grenouille-en-animation

En savoir plus sur le jeu de la grenouille : 

Pratiqué en Grèce antique sous le nom de “casse pot”, le jeu se jouait avec des amphores dans lesquelles on lancait des cailloux plats. Les Romains, après avoir envahi la Grèce, l’importèrent à Rome où il fit un véritable succès.

Les Vikings, après leurs expéditions en Méditerranée, ramenèrent le principe du jeu en Neustrie, notre Normandie actuelle. De cette province, où le bon cidre était déjà stocké dans des tonneaux et non plus dans des amphores comme les vins méditerranéens, ils changèrent le nom pour s’appeler “Le jeu de tonneau”.

Remis à la mode sous Louis XIV sous le nom de “Jeu de Grecque”, il accompagna les troupes françaises dans leurs campagnes.

Des gravures datant de la Révolution, de l’époque Napoléonienne, de la Commune ainsi que des photos du débarquement au Jour-J de Normandie, nous le montrent trônant au mileu des troupes.

Le jeu de la grenouille ou putpeck faisait surtout partie des amusements offerts par les estaminets du nord de la France et des guinguettes des environs de Paris, immortalisé en chanson sous “La grenouille du jeu de tonneau” par Léon-Paul Fargue sur une musique d’Alfred Erik Leslie Satie tirée des Trois Mélodies de 1916.

A la fin du XIX ème siècle, ce jeu deviendra très populaire et la tirelire sera remplacée par une grenouille la gueule ouverte ou, parfois dans les fêtes foraines, une tête grotesque reproduisant les traits d’un homme politique peu aimé.

Le jeu existe aussi en Amérique du Sud sous le nom de “Sapo

la-cour-du-cercle-wellouejfort-mahon-jeux-de-grenouille-carte-postalegrenouille-famille-wellouejgrenouille-fete-wellouejphoto-jeu-de-grenouillegrenouille-bebegravure-jeu-de-grenouille-seminaire-wellouejBoilly-tonneau-wellouejgrenouille-catalogue-wellouejimage-site-jeu-de-la-grenouille-dessinimage-site-jeu-de-la-grenouille-musee-clunytonneau-wellouejimage-site-dogue