Table à toupie – toupie hollandaise ou toptafel

haut-table à toupie

Le jeu de la table à toupie

La table à toupie ou toptafel

Règle du jeu 

Le but est d’abattre le maximum de quilles à l’aide de la toupie. On entoure la toupie d’une ficelle qui permettra de lui donner de la vitesse. On place ensuite la toupie dans la « cage », et on tire sur la ficelle afin de la propulser sur la table.

Nombre de joueurs 

  • Illimité, en individuel ou par équipe – à partir de 7 ans.

Matériel 

  • plateau de jeu
  • des quilles
  • une toupie
  • une ficelle

Type de jeu 

  • Jeu d’adresse & de hasard

Dimensions 

  • 60 x 60 cm
  • 70 x 100 cm
  • 50 x 185 cm

Autres noms 

  • Toupie des Indes
  • Toupie hollandaise
  • Jeu du Roy
  • Devil among the tailors
  • Toptafel (en flamand)

Nombre de jeux à la location :

  • 3 jeux

Origine du jeu

  • Authentique de fabrication artisanale
  • Fabrication originale de l’association Wellouëj
  • Fabrication artisanale – Bruno Bachimont.

visu-video-table-à-toupie

En savoir plus sur la table à toupie 

 Les origines de la table à toupie sont assez floues. Sans doute inventée par les marins de la Compagnie Néerlandaise des Indes Orientales au XVIIème siècle, elle est aussi connue sous le nom de “toupie des Indes”, “toupie hollandaise” ou encore “jeu du Roy”. En effet, la position des quilles sur la table serait : un roi au centre du jeu, deux lanciers, deux connétables et 7 gardes armés. Une des hypothèses pour une telle position des quilles, avec une telle symbolique, ferait sans doute référence à la guerre qui opposa les Provinces-Unies à l’Espagne, conflit appelé “révolte des Pays-Bas” ou “révolte des gueux” se déroulant de 1568 à 1648. Ainsi, afin de s’occuper durant un très long périple (20 mois environ), les marins de la Compagnie partis chercher les produits en Inde, auraient inventé ce jeu, la toupie représentant les Hollandais faisant tomber le gouvernement espagnol.

C’est sans nul doute au cours du XIXème et du XXème siècle que la table à toupie a connu son apogée. Présente au début sous sa forme initiale dans les estaminets des Pays-Bas, de Belgique et du nord de la France, celle-ci s’est répandue dans les maisons bourgeoises sous diverses formes plus travaillées et ne représentant plus qu’un simple parcours dont le but est alors de renverser un maximum de quilles. Au XIXème siècle, la table à toupie s’est exportée en Angleterre et aux Etats-Unis, où on la retrouve sous le nom “Devil among the tailors”. On retrouve le jeu dans les catalogues des grands magasins du Printemps en 1877. Certains fabricants de billards le proposent également dans leurs catalogues. Des versions du jeu avec monnayeur ont même vu le jour au milieu du XXème siècle.

image-site-table-a-toupie