Billard Nicolas

Ce jeu est disponible à la location à l'association Wellouëj !

Billard Nicolas

Sommaire

Historique

Le plus amusant des jeux

C'est au XVIème siècle qu'est née l'idée de pratiquer sur une table le jeu médiéval du billard de terre ou clos-porte. Ce jeu consistait à faire passer une grosse boule à travers des anneaux, tel qu'il est possible de le voir dans la gravure de Pierre Brueghel l'Ancien, La grande fête du village. Réservée pendant longtemps à l'aristocratie, la pratique du billard se popularise au XIXème siècle, et de nombreuses variantes apparaissent. Les plateaux prennent diverses formes : carrés, circulaires, hexagonaux, mixtes (un rectangle terminé par un côté arrondi), percés de trous numérotés, possédant des blouses ou des poches... Puis les formes et les règles se fixent. C'est en 1895 que le billard Nicolas, du nom de son créateur, fait son apparition dans le journal La Nature du 11 mai. Il connaîtra depuis un franc succès.

Règle du jeu

Les joueurs se placent autour du jeu et chacun en regard d'une des poches ou cavités pratiquées sur la table. Si leur nombre est inférieur à celui des poches, on bouche celles qui restent avec les bouchons appropriés. Les lyres sont placées en regard de chaque poche et pivotent dans la platine placée sur le cercle. Elles sont destinées à recevoir le bec de chaque soufflet ou poire à air que doivent prendre les joueurs et permettent à ceux-ci de diriger les jets d'air en rayonnant. Chaque bille logée compte un point perdant au joueur qui l'a reçu, celui-ci lance alors " la roubignolle " (la bille en liège) sur le jeu et la partie continue. Nota : il est interdit de souffler avec la bouche.

Nombre de joueurs

Existe à 3, à 4 ou 6 joueurs

Dimensions

  • 3 joueurs : 40 cm de diamètre
  • 4 joueurs : 70 cm de diamètre
  • 6 joueurs à 90 cm de diamètre

Bibliographie