Jeu de puces

Jeu des puces

Cherchez des poux à vos adversaires en remplissant avant eux, la coupelle de vos puces qui, il faut bien le dire, ne sont pas très savantes. D'ailleurs, elles sont tellement peu débrouillardes que c'est vous qui devez les faire sauter grâce à un habile concept de bascule à ressort. Un jeu plein de rebondissements.

Sommaire

Historique

Jeu de tir où il s'agit d'envoyer un jeton au centre d'une tasse en le faisant sauter sur la table à l'aide d'un autre jeton pincé à la circonférence. Plus tard des jeux du même type comportent de petits taquets avec des ressorts pour réaliser l'envoi. Dans Ulysse, Joyce cite ce jeu avec humour comme une manière d'occuper les épouses.

C'est un jeu très simple que pratiquent les enfants. On y joue avec des timbales, un cornet à dés ou un gobelet quelconque, et des jetons. Chaque joueur reçoit un nombre de jetons, généralement trois ou quatre, qu'on appelle les puces. Il dispose aussi d'un jeton plus grand. Le gobelet est placé au milieu de la table. A l'extrême bord, les joueurs disposent leurs puces, qu'ils s'efforcent d'envoyer dans le gobelet, grâce à une habile pression du grand jeton sur les puces. Quand on met une puce dans le gobelet, on a droit à un coup supplémentaire. Le premier qui s'est débarassé de toutes ses puces à gagné.

Chapeaux Jeu de tir, France, 1927 C'est une variante du jeu de puces. Les enfants exercent leur adresse en envoyant des cônes de papier multicolores et légèrement lestés dans un orifice ; des générations s'y sont essayées depuis plus de soixante ans et le succès n'est pas épuisé comme en témoigne une réedition par Ravensburger.

Nombre de joueurs

2 à 4 joueurs

Dimensions

70 cm de diamètre

Bibliographie