Palet breton

Palet breton

Rien à voir ici, avec les délicieux biscuits du même nom, il s'agit en fait de palets métalliques à lancer sur un carré en bois placé à distance. Le premier joueur lance un palet plus petit, appelé le maître, sur la planche en bois. Le but du jeu pour les deux adversaires est de s'approcher le plus possible du maître, sans tomber hors du carré. Un jeu d'adresse où vous risquez de vous casser les dents.

Sommaire

Historique

On retrouve des traces de jeux de palets dès le XIVème siècle. Les palets sont, à cette époque, des pierres plates, des galets ou des ardoises. François Rabelais fait jouer Gargantua des palets géants au XVIème siècle.

Les pièces en fonte apparaissent dès la fin du XIXème siècle, comme mentionné par Louis Esquieu en 1890. Elles sont déjà à cette époque numérotées afin de les reconnaître. Par la suite, au début du XXème siècle, surtout à partir des années 1920 où les concours se développent, les palets en fonte sont fabriqués par des fonderies de la région. Il semble que l'apparition des planches soit liée à la pratique des enfants de jouer sur des embouts de tombereau pour délimiter un espace de jeu précis. Néanmoins, les tombereaux ou charrettes étant fabriquées dans un bois assez dur, comme le chêne ou le châtaignier, la demande va se faire aux menuisiers de fabriquer des planches dans un bois plus tendre, le peuplier. Les premières apparitions de planches à jouer datent du début du XXème siècle, dans les années 1910-1920.

Règle du jeu

La partie se joue en 12 points, et ce par équipes d'un à quatre joueurs. Le nombre de palets et de joueurs est donc défini à l'avance. L'objectif est de lancer ses palets le plus près du maître, sans avoir rebondi sur le sol, sur la planche placée à 5m du lanceur. Chaque palet d'une même équipe placé sur la planche le plus près du maître fait marquer un point à son équipe. Le lanceur (équipe 1) a trois essais pour positionner le maître sur la planche. Ensuite, un joueur de l'équipe adverse (équipe 2) prend le relais et essaie de positionner le maître sur la planche. Et ainsi de suite jusqu'à la réussite du lancer du maître. Une fois le maître placé sur la planche, le joueur lance deux palets. Ensuite, un joueur adverse lance deux palets, s'il ne reprend pas la main, il rejoue deux autre palets, et ce jusqu'à ce qu'il reprenne la main. Lorsqu'un joueur place son palet au-dessus d'un autre palet, on dit qu'il fait un chapeau et alors le palet se trouvant au-dessus d'un autre palet, on dit qu'il fait un chapeau et alors le palet se trouvant au-dessus est gagnant s'il y a la possibilité de point. Deux joueurs touchant le maître sont mis à égalité et on recommence le lancer. De même, un joueur chassant le maître de la planche fait recommencer la partie.

Nombre de joueurs

2 joueurs, ou par équipe

Dimensions

70 x 70 cm