Quilles à la potence

Quilles à la potence

Une boule est suspendue ! A vous de la balancer pour renverser les neuf quilles posées en dessous, mais celle-ci doit faire le tour de la potence avant d'atteindre sa cible... Vous disposez pour cela de trois lancers.

Sommaire

Historique

Le jeu de quilles à la potence, dénommé aussi jeu de la balle pendue, est un jeu de tir issu du jeu de quilles traditionnel. Avant la seconde guerre mondiale, nombreux étaient les amateurs de jeux de boule. Alors qu'en été les jeux se disputaient en extérieur, l'hiver les joueurs devaient se rabattre au chaux, et notamment dans les estaminets de la région Nord-Pas-de-Calais, où une variante du jeu de quilles était fort répandue : le jeu de boule à la bougie. Le joueur lançait une boule vers les six à huit bougies allumées autour d'un piquet (ou but) afin d'en renverser et éteindre le maximum.

Après la seconde guerre mondiale, on retrouve le jeu de quilles dans les estaminets, mais celui-ci se joue sur la table, et la boule est suspendue à un bâton.

Règle du jeu

Le joueur lance la boule de telle sorte qu'elle effectue un cercle parfait autour de son axe.

La boule doit faire un premier passage au-dessus des quilles sans les toucher.

Sur sa seconde rotation, elle doit abattre le maximum de quilles.

Après le second passage de la boule, la partie est terminée et les joueurs comptabilisent les points.

Nombre de joueurs

Illimité, par équipe

Dimensions

40 x 60 cm

Bibliographie