Sadurangam

Ce jeu est disponible à la location à l'association Wellouëj !

Sadurangam

Sommaire

Historique

Le sadurangam est une simplification de l'ashtapada (littéralement, "qui a huit pas") apparaît comme l'ancêtre des jeux de parcours où l'avancement des pions se fait d'après les indication de coquillages ou bâtonnets. Il figure dans la série des jeux cités dans les Dialogue de Bouddha, manuscrit datant du Vème siècle avant Jésus-Christ.

Règle du jeu

Chaque joueur met en jeu ses 2 pions par les deux cases situées au centre d'un des côtés du plateau. Il les déplace ensuite de manière symétrique par rapport au parcours tracé en rouge sur le dessin.

But du jeu

Parcours au sadurangam

Chaque joueur dispose de deux pions qu'il déplace le long d'un parcours en spirale (comme sur le schéma ci-contre), sur le pourtour du plateau, pour les faire entrer dans les cases centrales.

Déplacements et prises

Le jet de quatre coquillages (cauris) ou bâtonnets détermine le nombre de cases dont peuvent se déplacer les pions.

Pour mettre un pion en jeu, il faut 3 fentes apparentes, cette figure correspond également à 1 point de déplacement. Aucune fente apparente = 8 points.

Lorsqu'un pion arrive sur un pion adverse, celui-ci est sorti du jeu et devra être réintroduit. Les cases marquées d'une croix sont des refuges, les pions s'y trouvant ne peuvent être sortis.

Nombre de joueurs

2 à 4 joueurs

Matériel

  • plateau de jeu
  • 2 pions par joueur
  • 4 bâtonnets

Dimensions

Taille normale

Autres noms

  • Chauka Bara
  • Ashta Changa
  • Ashta Chemma
  • Ashta Kashte
  • Thaayam Uruttal

Liens