Table à glisser

Ce jeu est disponible à la location à l'association Wellouëj !

Table à glisser

Sommaire

Historique

Le sjoelbak est un jeu d'adresse qui prend également le nom de table à glisser ou parfois de billard hollandais, bien que cette dernière dénomination recouvre plusieurs jeux très répandus en Hollande au XIXème siècle.

Le sjoelbak trouve son origine dans le jeu de palets sur table, appelé aussi jeu de galets. Deux lignes sont tracées à l'extrémité d'une table : l'une à environ 10 centimètres, l'autre à 1 mètre. Les galets peuvent être lancés ou glissés. Le but est de poser son galet à l'extrémité de la table sans le faire tomber. Rabelais fait figurer ce jeu parmi les jeux de Gargantua sous le nom de jeu de la clef.

Règle du jeu

Le joueur dispose de trois essais pour faire entrer le plus grand nombre de palets dans quatre casiers numérotés de 1 à 4. Après le premier et le second lancé, le joueur récupère les palets qui ne sont pas entrés dans les casiers. Les autres restent immobilisés et ne seront comptabilisés qu'à la fin du troisième essai.

Comptage des points : un palet disposé dans chaque casier, de façon à former une ligne, compte double, soit 20 points.

(1 + 2 + 3 + 4) x 2 = 20 points

Nota : le maximum de points est de 148 points

28 palets formant 7 rangées : 140 points + 2 palets dans le casier valant 4 points : 8 points

Autres noms

  • Sjoelbak
  • Billard hollandais

Nombre de joueurs

Illimité, par équipes

Dimensions

200 x 40 cm

Bibliographie

Liens