Echasses

Echasses

Sommaire

Historique

Les échasses trouvent leur origine et usage en des temps biens lointains. En Grèce antique, elles étaient utilisées lors de danses rituelles et de rites initiatiques. Les Romains s'en servaient pour dominer les foules. Le mot échasse est attesté au XIIème siècle par des textes sous la forme Escace, et viendrait du Francisque Skatjia qui signifie jambe de bois.

Au XVIème siècle apparaissent des combats sur échasses nommées joutes d'échasses. Les textes de cette époque nous révèlent que l'ardeur déployée par les jeunes gens qui s'y livraient était d'autant plus vive que les vainqueurs de ces épreuves étaient exempts à perpétuité de l'impôt sur la bière. Ces joutes furent abolies en 1814 en raisons des dangers qu'elles représentaient : elles étaient souvent meurtrières.

L'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert (1768) cite au mot échasses les pâtres du Poitou qui s'en servent depuis 1627 pour marcher dans les marais.

Trois provinces françaises ont donc utilisé les échasses : le Poitou, les Landes et les Flandres.

Au XIXème siècle, on les retrouvait au moment des fêtes de carnaval, des processions, des danses et des combats. En Espagne, à la fin du siècle dernier, on pouvait assister à des courses où le taureau combattait des adversaires montés sur des échasses.

Les échasses ont fait partie et font encore partie de quelques distraction populaires où "comme d'in l'temps" les concurrents doivent faire le meilleur chrono sur un parcours tracé au sol. D'autres variantes ont été pratiquées comme la course de vitesse ou la lutte.

Nombre de joueurs

Illimité

Dimensions

  • grandes : 175 cm de long
  • petites : 135 cm de long

Bibliographie