Shogi

Ce jeu est disponible à la location à l'association Wellouëj !


Le shogi, originaire du Japon, est une forme de jeu d'échecs se pratiquant avec des pièces hiérarchisées, et visant la mort du roi adverse.

Sommaire

Règle du jeu

Position de départ au shogi

But du jeu

Comme aux échecs, le but du jeu est de mettre en échec et mat le roi de l'adversaire, avant sa prise réelle.

Déroulement

Les pièces des deux camps ne sont pas différenciées par des couleurs, mais par la manière dont elles sont orientées. C'est la direction de la pointe des pièces qui indiquent leur appartenance. Aussi appelle-t-on Nord et Sud les deux camps.

On peut jouer de deux façons : en déplaçant une de ses pièces sur l'échiquier, capturant éventuellement une pièce ennemie. En parachutant sur l'échiquier une pièce déjà prise à l'ennemi, et ce sur n'importe quelle case libre de son choix.

Une des principales différences avec les échecs, c'est qu'au Shogi, les promotions des pièces sont préfixées. Ces promotions s'effectuent dans les trois dernières lignes du camp adverse. Ces zones de promotion sont marquées sur le plateau par deux points noirs, pour chaque camp. La promotion d'une pièce correspond à un changement de ses possibilités de déplacement.

Ce changement se matérialise en retournant la pièce promue, au verso est inscrit le nouveau pouvoir de chaque pièce.

Déplacements

Déplacement des pièces au shogi

Les pointillés indiquent des déplacements d'un nombre quelconque de cases. Les lignes pleines indiquent des déplacements d'une case à la fois.

Bibliographie

  • Le guide des échecs exotiques, Cazaux
  • L'univers des échecs, Reysset & Cazaux
  • Shogi, l'art des échecs japonais, Fabien Osmont, 2009
  • Traité du jeu de shogi, échecs japonais, Pierre-Eric Spindler, 1977
  • Shogi for beginners, John Fairbairn, 1998
  • The art of shogi, Tony Hosking, 2003
  • Classical shogi. Games collection, Tony Hosking, 2006
  • Japanese chess: the game of shogi, Trevor Leggett, 2009

Liens