Toque

La toque

Historique

Les origines de ce jeu sont très controversées. Mais on présume que ce jeu descend sans doute de ce que Rabelais appelait au pied du couteau, ou du jeu de la clef que des textes du XVIème nomment au plus près du couteau. Il s'agissait de faire glisser soit une clef soit des écus sur une longue table inclinée en essayant de rapprocher l'une ou les autres le plus près possible de la lame d'un couteau ou d'un clou fiché verticalement à l'extrémité du plateau. Les archives de Tourcoing gardent précieusement deux maigres dossiers de création de jeu de société de jeu de fer dont une enquête de police du 24 août 1895 qui nous rapporte que les membres de la société de jeu de fer Les inséparables sont belges, ce qui nous laisse à penser que ce jeu serait de cette origine. De plus, ce jeu suscita un grand engouement au XIXème siècle en Belgique et en Flandre.

Règle du jeu

Le jeu se dispute en individuel ou en équipes de 2 ou 4. Il consiste à atteindre la broche ou étaque la plus éloignée. Selon le tirage au sort, une équipe prend les as, l'autre les cinq. Les joueurs jouent alternativement en frappant d'un coup de quille (sorte de queue de billard au bout biseauté) son fer posé sur le bord de la table, le pas. Les joueurs doivent prendre l'avantage. Ils peuvent faire barrage au passage de l'adversaire ou encore le pousser au-dehors du plateau. La partie se termine à 24 ou 30 points selon le nombre de joueurs.

Bibliographie